“Avec un peu de recul, je peux difficilement imaginer ce que ma vie aurait été si je n’avais pas décidé de devenir entrepreneure.”

 

Salma Louati est une diplômée en génie civil année 2013 de l’École nationale d’ingénieur de Sfax (ENIS). Malgré son cursus universitaire elle a eu du mal à trouver un emploi. Après avoir cherché trois ans dans les secteurs privé et public, Salma a décidé de sortir de sa zone de confort et de lancer sa propre entreprise.

 

Sa première étape consistait à s’inscrire à un programme du ministère de l’Equipement et de l’Habitat conçu pour aider les jeunes ingénieurs à développer leurs propres entreprises. Grâce à ce programme, Salma a acquis de l’expérience dans la réparation et la maintenance des autoroutes. En 2016, elle a obtenu un prêt de la BTS et a lancé son entreprise, STP : Salma Travaux Publics.

 

“Au début, il était étrange d’être la seule femme entrepreneure dans le domaine de la maintenance routière à Sfax, mais ma détermination et ma passion pour mon travail m’ont permis de m’adapter rapidement”, explique Salma. Pourtant Salma avait une certaine inquiétude parce qu’elle manquait d’expérience en gestion et avait des difficultés à accéder aux réseaux dont elle avait besoin pour obtenir de nouveaux marchés. Malgré son travail acharné, Salma luttait et ne pouvait guère rembourser son prêt.

 

“Alors que j’éprouvais des problèmes financiers et une préoccupation croissante à propos de la durabilité de mon entreprise, j’ai été présentée à la directrice du Centre WES STEM à TAMSS, Madame Dalel Krichen. Elle m’a parlé des différents services que TAMSS- WES à Sfax offre aux femmes entrepreneures dans le domaine des STEM pour les aider à lancer et à consolider leurs entreprises. Je savais que c’était exactement ce dont j’avais besoin.

 

Salma était désireuse de se joindre à l’initiative WES-UP, mais en raison des contraintes financières auxquelles elle était confrontée, elle ne pouvait pas se permettre de payer même le faible coût des frais de participation. Sachant comment Salma était motivée à devenir une entrepreneure prospère, le Centre de WES a trouvé une bourse pour qu’elle joigne l’initiative WES-UP d’accélération et de croissance des entreprises gérées par les femmes.

 

C’est suite aux coaching et formations fournis par l’équipe WES-UP à TAMSS que de nouveaux horizons sont devenus possibles : « Grâce à WES-UP j’ai appris plus au cours des trois derniers mois que ce que j’ai pu apprendre au cours des quatre années à l’université, a déclaré Salma. L’atelier sur le plan d’affaire était très intéressant, car il m’a permis de savoir quelle direction et quelles mesures nécessaires prendre pour assurer la viabilité de mon entreprise. »

 

L’une des principales préoccupations de Salma était que les prix de ses services n’étaient pas suffisamment compétitifs. L’équipe du Centre WES a soutenu sa démarche pour établir des prix plus compétitifs en réduisant ses charges et en essayant d’améliorer ses processus techniques. Depuis lors, Salma a pu gagner un contrat avec l’une des plus grandes entreprises dans le domaine à Sfax. Bientôt elle signera le contrat. Salma a aussi déclaré qu’elle doit ce succès au soutien qu’elle a obtenu du WES.

 

De même Salma est en train de construire son réseau professionnel. Deux semaines après son inscription au WES-UP elle a présenté son entreprise au Chef du Gouvernement Tunisien lors de sa visite à Sfax et dans le cadre d’une exposition à laquelle a participé le Centre WES en STEM de TAMSS. « Je n’arrive pas croire que j’ai été choisie (par la directrice du Centre TAMSS WES à Sfax) pour déjeuner avec le Chef du Gouvernement et parler de mon travail ; J’étais ravie ! ”

 

Sur la base du plan d’action que Salma a développé avec WES-UP chez TAMSS, elle estime qu’elle a au moins trois étapes clés qu’elle veut réaliser à court terme : signer le nouveau contrat, recruter un nouvel employé d’ici le mois prochain et acheter de nouveaux équipements.

 

Le voyage commence tout juste pour Salma. Elle se sent confiante en l’avenir car elle sait qu’elle est soutenue par le WES-UP.

 

Nous remercions l’équipe du Centre WES en STEM de TAMSS Sfax, et plus précisément Mme. Dalel Krichen, Directrice du Centre, et Mme. Rania El Ahmadi, Coach/Formatrice, qui font un travail exceptionnel avec toutes nos femmes entrepreneures.