Pour des femmes entrepreneures qui savent gérer leur argent

En préparation pour la prochaine formation des formateurs (FDF) sur l’Education Financière qui pendra place à Tunis du 17 au 22 Janvier 2015, le formateur principal WES pour l’Education Financière, Tarek Lamouchi, partage ce qui l’a inspiré à entrer ce milieu et pourquoi il pense que l’éducation financière, particulièrement pour les femmes, est importante. J’ai travaillé pendant plus de six ans à Enda Inter-Arabe, une institution de micro-finance active un peu partout en Tunisie, et pendant cette période je travaillais beaucoup avec des femmes entrepreneures.  Ce que j’ai remarqué en travaillant en étroite liaison avec les entrepreneures, c’est qu’elles ne savaient pas comment gérer leur argent. Ces femmes ont de grands rêves et de grands espoirs pour elles même et pour leurs enfants  mais elles ne savent pas comment séparer les dépenses du ménage de celle de l’entreprise ni comment épargner pour rendre ces rêves réels. Former cette population cible nécessite un peu plus d’effort de la part du formateur pour briser la glace et créer une certaine confiance au sein du groupe. Pour moi, la meilleure technique en formation est basée sur deux grands principes: L’apprentissage par l’action, où les femmes micro-entrepreneures ne sont pas passives mais appliquent des techniques et des méthodes qu’elles voient au cours de la formation et donc apprennent et se rappellent exactement ce qu’elles ont appris. C’est une formation interactive pendant laquelle on ne s’ennuie pas. Se baser sur l’expérience des femmes entrepreneures: on oublie souvent que ces femmes, avec leurs expériences dans la vie ont énormément de connaissances et qu’elles ne sont pas conscientes de l’énorme savoir qu’elles ont. Un bon formateur...

WES: Le Leadership au Service de l’Entreprenariat Féminin

L’équipe et les organisations partenaires du programme WES se sont réunies pour une formation de formateurs (FDF) de Leadership à Hammamet, du 6-8 Décembre, 2014. La FDF présentait un contenu intensif et a pour but de développer le leadership des femmes entrepreneurs qui seront prochainement formées par les formateurs des centres WES dans les 11 régions de la Tunisie. En effet, développer le leadership de l’entrepreneur est la clé de base pour la réussite d’une entreprise et la création de richesses d’une manière générale. Ce programme de formation aborde le leadership en mettant l’accent sur cinq habilités principales: Communication Fixation de vision, d’objectif et de stratégie Adaptation à l’environnement et création de richesses et d’opportunités Créativité et initiative Méthodologies d’organisation et de gestion d’activité La formation était assurée par la formatrice principale: Mme. Ahlem Ghazouani la directrice du bureau de « Développement d’Entreprises par la Force de l’Intégration et de l’Innovation » (DEFI), Bureau de Coaching et Accompagnement aux PME. Rania El Ahmadi et Afaf Zaddem, deux formatrices des centres WES qui ont participé à la formation Leadership, parlent de leurs expériences. Rania se concentre sur le rôle que WES joue dans sa démarche pour devenir un leader et comment WES lui permet de soutenir les femmes entrepreneurs ainsi que de positivement influencer le développement de son pays. Tandis qu’Afaf se concentre sur l’effet que cette formation a eu sur son développement personnel et professionnel, et le rôle que la formation WES joue dans le soutien des femmes entrepreneurs. Mon Parcours WES Dans la vie on a toujours le choix d’être un leader, car on ne nait pas leader, mais on...