Entrepreneuriat Féminin: L’auto Perception Compte

Entrepreneuriat Féminin: L’auto Perception Compte

Message de invité par Chema Gargouri, Directrice Nationale, WES Tunisie Partons du début et posons la question suivante: Quelles sont les principales qualités et compétences d’un entrepreneur prospère? Les réponses sont différentes et diverses, mais il existe des termes communs pour décrire ce qui fait qu’un individu soit capable d’établir, gérer et diriger une entreprise prospère. Certains experts pensent qu’un entrepreneur a besoin d’avoir neuf qualités tandis que d’autres sources mentionnent que cinq ou sept, et dans certains cas, ils peuvent atteindre vingt-cinq. Les qualités les plus courantes sont essentiellement l’auto-motivation, la créativité, la résilience, la patience et la forte volonté. Quant aux compétences, elles varient entre les capacités de gérer, faire le réseautage et collecter des fonds, et d’être un bon communicateur et une personne éthique, disciplinée, ouverte d’esprit et ayant l’esprit d’initiative (self-starter). Les listes des qualités et compétences sont longues. Par conséquent, la deuxième question la plus logique serait: quelles sont les qualités et les compétences que les femmes ne possèdent pas? A partir d’une expérience de quatre ans dans la gestion du programme «Entreprise féminine durable» (WES), ma réponse est toute simple: il n’y a pas de qualité unique et pas une seule compétence que les femmes ne possèdent pas en ce moment. Par conséquent, si les femmes entrepreneures sont moins nombreuses par rapport aux hommes, si leurs entreprises sont plus petites en termes de taille, moins performantes et ont un potentiel de croissance limité, alors les raisons pour cela sont moins liées aux qualités et compétences des femmes entrepreneures et plus connectés à leurs propres perceptions de ces compétences et qualités. En fait, selon les...

Lauréates de la 2nde Série du Business Award WES Annoncées !

Le Programme WES a le plaisir d’annoncer les 21 femmes entrepreneurs Tunisiennes qui recevront la deuxième série de Business Awards WES. Les lauréates sont des femmes entrepreneurs émergentes et établies qui ont bénéficié d’une formation dans huit centres WES à travers la Tunisie. Elles recevront de petites subventions pour les aider à lancer ou développer leurs entreprises. Les lauréates sont comprises d’entrepreneurs qui ont été formees aux Centres WES à Gafsa, Kairouan, Sfax, Sousse, Tunis, et Zarzis. Ne ratez pas les photos des lauréates sur Facebook. Les profils des lauréates du Business Award WES sont répertoriés par centre WES: Association de Continuité des Générations (ACG), Sfax Dalel DERBEL – Lab Complement Dalel est un ingénieur en Génie Biologique. Sa créativité et son désir d’utiliser son savoir pour le bien de la société, l’ont motivé à devenir une entrepreneure. Elle a créé sa propre société du nom de Lab Complement qui est spécialisée dans la vente de molécules à haute valeur ajoutée pour usage pharmaceutique, alimentaire et cosmétique. Les fonds du prix WES l’aideront à créer un site internet et à promouvoir son premier produit « Tunioleuropein », une molécule thérapeutique obtenue suite à une extraction liquide à partir de feuilles d’olivier. Nihel REJEB – Aromessence Suite à ses études et avec l’encouragement de sa famille, Nihel a décidé de travailler à son compte et devenir une entrepreneure. Nihel utilise sa passion pour la nature à travers son entreprise qui produit des huiles essentielles, eaux florales et huiles de massage. Ses produits, 100% naturels, ont un usage cosmétique et pharmaceutique. Avec les fonds du prix WES, elle compte acheter des...

WES s’élargit!

L’Entreprise Feminines Durables/Women’s Enterprise for Sustainability (WES), est heureuse d’annoncer le lancement de cinq nouveaux Centres WES pour le développement des entreprises féminines à Béja, Bizerte, Le Kef, Tozeur et Tataouine! Avec cette expansion, WES prend désormais en charge des femmes entrepreneures à travers 13 centres dans 11 régions de la Tunisie. L’expansion a été annoncée aujourd’hui lors une conférence de presse à Tunis. L’équipe WES et ses partenaires ont eu le privilège d’accueillir des invités de marque: Mr. Richard Michaels, Conseiller Politique et Economique à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Tunisie ; et Mme Neila Chaabane, Secrétaire d’Etat pour la Femme et la Famille. Le programme Entreprises Féminines Durables (WES) élargit son soutien aux femmes entrepreneures à cinq nouvelles régions 21 janvier 2015, Tunis — L’Entreprises féminines durables/ Women’s Enterprise for Sustainability (WES), grâce au financement généreux du gouvernement des Etats Unis d’Amérique annonce le lancement de cinq nouveaux Centres WES pour le développement des entreprises féminines à Béja, Bizerte, Le Kef, Tozeur et Tataouine. Avec son expansion pour inclure cinq nouvelles régions, le programme prend désormais en charge des femmes entrepreneures à travers 13 centres dans 11 régions de la Tunisie. Le programme de l’Entreprises féminines durables offre de la formation, des programmes d’encadrement et du soutien financier aux organisations partenaires leur permettant de créer de nouveaux centres pour le développement des entreprises féminines en utilisant un modèle d’entreprise sociale. En imposant des frais nominaux pour la formation et les services, les organisations partenaires récupèrent une partie de leurs coûts d’exploitation, augmentent leur propre durabilité et étendent leur portée tout en soutenant les femmes entrepreneures dans leurs communautés. « Ce qui est vraiment important...

Pour des femmes entrepreneures qui savent gérer leur argent

En préparation pour la prochaine formation des formateurs (FDF) sur l’Education Financière qui pendra place à Tunis du 17 au 22 Janvier 2015, le formateur principal WES pour l’Education Financière, Tarek Lamouchi, partage ce qui l’a inspiré à entrer ce milieu et pourquoi il pense que l’éducation financière, particulièrement pour les femmes, est importante. J’ai travaillé pendant plus de six ans à Enda Inter-Arabe, une institution de micro-finance active un peu partout en Tunisie, et pendant cette période je travaillais beaucoup avec des femmes entrepreneures.  Ce que j’ai remarqué en travaillant en étroite liaison avec les entrepreneures, c’est qu’elles ne savaient pas comment gérer leur argent. Ces femmes ont de grands rêves et de grands espoirs pour elles même et pour leurs enfants  mais elles ne savent pas comment séparer les dépenses du ménage de celle de l’entreprise ni comment épargner pour rendre ces rêves réels. Former cette population cible nécessite un peu plus d’effort de la part du formateur pour briser la glace et créer une certaine confiance au sein du groupe. Pour moi, la meilleure technique en formation est basée sur deux grands principes: L’apprentissage par l’action, où les femmes micro-entrepreneures ne sont pas passives mais appliquent des techniques et des méthodes qu’elles voient au cours de la formation et donc apprennent et se rappellent exactement ce qu’elles ont appris. C’est une formation interactive pendant laquelle on ne s’ennuie pas. Se baser sur l’expérience des femmes entrepreneures: on oublie souvent que ces femmes, avec leurs expériences dans la vie ont énormément de connaissances et qu’elles ne sont pas conscientes de l’énorme savoir qu’elles ont. Un bon formateur...

WES: Le Leadership au Service de l’Entreprenariat Féminin

L’équipe et les organisations partenaires du programme WES se sont réunies pour une formation de formateurs (FDF) de Leadership à Hammamet, du 6-8 Décembre, 2014. La FDF présentait un contenu intensif et a pour but de développer le leadership des femmes entrepreneurs qui seront prochainement formées par les formateurs des centres WES dans les 11 régions de la Tunisie. En effet, développer le leadership de l’entrepreneur est la clé de base pour la réussite d’une entreprise et la création de richesses d’une manière générale. Ce programme de formation aborde le leadership en mettant l’accent sur cinq habilités principales: Communication Fixation de vision, d’objectif et de stratégie Adaptation à l’environnement et création de richesses et d’opportunités Créativité et initiative Méthodologies d’organisation et de gestion d’activité La formation était assurée par la formatrice principale: Mme. Ahlem Ghazouani la directrice du bureau de « Développement d’Entreprises par la Force de l’Intégration et de l’Innovation » (DEFI), Bureau de Coaching et Accompagnement aux PME. Rania El Ahmadi et Afaf Zaddem, deux formatrices des centres WES qui ont participé à la formation Leadership, parlent de leurs expériences. Rania se concentre sur le rôle que WES joue dans sa démarche pour devenir un leader et comment WES lui permet de soutenir les femmes entrepreneurs ainsi que de positivement influencer le développement de son pays. Tandis qu’Afaf se concentre sur l’effet que cette formation a eu sur son développement personnel et professionnel, et le rôle que la formation WES joue dans le soutien des femmes entrepreneurs. Mon Parcours WES Dans la vie on a toujours le choix d’être un leader, car on ne nait pas leader, mais on...