Les lauréates du prix WES de l’enterprise féminine

 

Les laureates de la quatrième série

Le Programme WES a le plaisir d’annoncer les 34 femmes entrepreneurs Tunisiennes qui recevront la quatrième série de Business Awards WES. Les femmes des 13 centres WES implantés dans 11 gouvernorats s’affrontent afin de proposer des projets innovants et performants, tout en profitant des formations WES dans les disciplines liées à l’entrepreneuriat.

Les profils des lauréates du Business Award WES sont répertoriés par centre WES:

AJD Béja

  • Sana JBALI

Sana JBALI est une femme tunisienne originaire du gouvernorat de Béja, diplômée du programme WES, et entrepreneure qui  lancera son propre projet dans le secteur agricole, nommé Extraction des Huiles Essentielles. Ce dernier consiste dans l’extraction des huiles essentielles à partir des plantes aromatiques. L’huile essentielle est une substance volatile et odoriférante sécrétée par les plantes aromatiques. Les poches sécrétrices peuvent être situées tant au niveau des parties aériennes (fleurs, uilles, tiges et rameaux) que des organes souterrains (racines, rhizome). Sana a remporté le premier prix dans sa région.

  • Neyra MAGHRAOUI

Neyra MAGHRAOUI, une jeune femme ambitieuse et créative, titulaire d’un certificat de niveau deux en entrepreneuriat du centre WES Béja. Elle a commencé son projet dans le secteur de l’artisanat moderne, nommé Hobbi Hobbi Maloula.   Elle a vivement cru que la meilleure façon de préserver l’identité tunisienne et l’héritage, est de l’exploiter et l’introduire dans l’économie tout en modernisant ses composants afin de l’adapter à la vie quotidienne. Neyra a remporté le deuxième prix dans sa région.

Youth and Skills Bizerte

  • Ghofrane KÉCHUINDI

Depuis des siècles qu’on dise que la nécessité est la mère de l’invention, mais détecter cette nécessité n’est pas une évidence pour chaque être-humain. L’exception a été faite au centre WES Bizerte avec la talentueuse Ghofrane KÉCHUINDI, qui a fait de la faiblesse une force. Mademoiselle Kéchuindi, n’a pas pu réussir le concours national des ingénieurs mais n’a jamais baissé les bras et elle a décidé de lancer sa vie professionnelle autrement. En effet, elle s’est inscrite au programme WES et a assisté aux formations relatives à l’entrepreneuriat et à l’éducation financière. Puis, elle a déposé sa candidature à la compétition WBA pour l’assister à commencer son projet dans le domaine de la pêche, et plus précisément dans la vente des filets de pêche. Son idée de projet a eu l’accord du comité d’évaluation et il l’a attribué le premier prix du gouvernorat de Bizerte.

  • Radia BEN HOULA

Moderniser l’héritage, reproduire les produits traditionnels, innover et créer sont des idées partagées par plusieurs femmes du secteur, par contre madame Radia BEN HOULA a apporté une approche éducative. En outre, l’entrepreneure veut à partir de son projet transmettre son métier et ces connaissances dans ce domaine aux prochaines générations. C’est pour ces raisons qu’elle a participé aux formations WES dans le domaine de l’entrepreneuriat et l’éducation financière, et elle s’est inscrite à la compétition WBA, dans laquelle elle a remporté le deuxième prix.

  • Hanene BEN MILED

Pour commencer, il est connu au monde entier que la Tunisie a parmi les meilleures pâtisseries du monde, et plusieurs entrepreneures ont lancé leurs projets dans ce domaine. Parmi eux, l’entrepreneure Hanene BEN MILED, a lancé un projet dans ce domaine et avait aussi l’intention de l’élargir. C’est pourquoi elle s’est inscrite à la formation d’entrepreneuriat du centre WES de Bizerte et puis elle a participé à la compétition de WBA dans laquelle elle a eu le troisième prix.

ADGS Gafsa

  • Rim BELGAYED

En s’inspirant de la nature du Sud tunisien, Madame Rim BELGAYED a eu l’intention de créer une entreprise qui aidera sa ville sur plusieurs plans, tel que l’employabilité, l’environnement, et l’égalité entre les sexes. C’est pour ces raisons qu’elle s’est inscrite aux formations du centre WES Gafsa, et elle a poursuit des cours en entrepreneuriat avancée. Ecopalme est une entreprise qui vise alors, la fabrication des palettes moulées en sciures des palmes sèches. La participation de Madame Belgayed à la compétition du WBA, lui a permis d’appliquer son business plan original élaboré au centre WES Gafsa, puisqu’elle a gagné le premier prix dans sa région.

  • Khaoula AHMADI

Dans le but de renforcer ses capacités et améliorer ses compétences, Madame Khaoula AHMADI, originaire de Gafsa, a intégré le programme WES. Après avoir passé par une formation en entrepreneuriat, elle a eu l’idée d’élargir ses activités, et ce en achetant de nouvelles machines et produisant de nouveaux produits surtout que son domaine d’activité est très innovant en Tunisie soit ‘’ l’élevage de caille ‘’.  C’est avec cette vision que Madame Ahmadi a déposé sa candidature à la compétition WBA avec sa société nommé, Cailles de l’Oasis. Son professionnalisme et sa forte volonté lui ont permis de remporter le deuxième prix de WES pour cette année.

  • Nawel BOUYAHY

L’Eco-entrepreneuriat ou l’entrepreneuriat vert est le souci de la gagnante du troisième prix WES dans la région de Gafsa à travers son entreprise 2E.Solutions. Nawel BOUYAHY, une jeune diplômée WES en entrepreneuriat, voudrait élargir son projet afin d’aider à rationaliser la consommation des ressources naturelles et améliorer la gouvernance des énergies.
Sa forte volonté de changer sa ville vers le mieux et son enthousiasme lui ont permis d’être parmi les lauréates de la quatrième édition du WBA.

UNFT Kairouan

  • Hayfa BEN FRAJ

Originaire de la première ville musulmane du Maghreb, Hayfa BEN FRAJ, une diplômée WES Kairouan, et une jeune entrepreneure de 32 ans qui croit vraiment à l’héritage de sa ville a voulu joindre l’artisanat, l’agriculture et les délices du Kairouan aux innovations technologiques. C’est pour cette raison qu’elle a hébergé un site web dont le but est d’améliorer la commercialisation des produits du Kairouan. Notre gagnante du premier prix dans sa région, pourra enfin réaliser son rêve et s’investir avec la somme de ce prix pour élargir son entreprise et activer le site web.

  • Rihab SELMI

C’est autour de la Grande Mosquée que s’est développée la ville de Kairouan, fondée dès 670, mais devenue capitale intellectuelle et artistique sous les Aghlabides (800-909), que la jeune candidate Rihab SELMI a eu l’intention de travailler sur un axe qui n’a pas très évolué dans la région. La prothèse dentaire est la spécialité de cette jeune diplômée de WES Kairouan, et l’objet de son projet de rêve, qui sera grâce à son obtention du deuxième prix réalisable et l’aidera à prendre le chemin des affaires Madame Selmi vise à établir un centre qui créera des nouvelles opportunités d’emploi.

Horizons Kef

  • Yamina FERCHICHI

Originaire de la région de l’art, le théâtre et la musique, Yamina FERCHICHI est une jeune entrepreneuse, qui a dit non au chômage et a son projet dans le domaine de la fabrication artisanale et décorative (Tapis et Margoum). Puis, elle a suivi ses études en entrepreneuriat à WES Kef pour améliorer ses compétences et connaissances. Diplômée en entrepreneuriat, leadership et l’éducation financière au sein de WES, Yamina a gagné le premier prix dans sa région pour son projet qui sera élargi grâce au prix WES, nommé Atelier de Création et de Fabrication d’Objets et Articles Divers de Décoration.

  • Jamila BOUGHALMI

Renforçant une industrie phare en Tunisie depuis des années, première en termes de postes d’emplois soit le textile. Jamila BOUGHALMI la jeune Kefienne a déjà créé son projet nommé, Atelier de Couture, qui est spécialisé dans les draps et les rideaux. Jamila a rejoint les formations assurées par le centre du WES Kef dans le but d’élargir son business déjà créé. Dans ce cadre, Jamila a participé dans les formations de l’entrepreneuriat, le leadership et l’éducation financière avec l’espoir d’élargir sa clientèle et d’aller vers le marketing professionnel, puis ses espoirs vont voir la lumière suite au deuxième pris qu’elle a remporté.

  • Houda CHERNI

Un défi national a eu lieu depuis quelques années en relation avec les enfants, qui s’agit des garderies scolaires. Houda CHERNI en réponse, une mère ayant l’esprit d’entrepreneuriat, a eu l’idée de créer une garderie pour les enfants monoparentaux et des ménages. Par conséquent, elle s’est inscrit dans le programme WES au Kef, et a poursuit des formations en entrepreneuriat, leadership et éducation financière. Sa participation dans le WBA, lui permettra de commencer vu qu’elle a gagné de troisième prix dans sa région.

UNFT Sebikha

  • Samia HAMDI

L’enfance est la partie durant laquelle la personne commence à construire sa personnalité, c’est dans ce contexte que Madame Samia HAMDI a eu l’idée d’assister les ménages. En effet, après avoir assisté à une formation en entrepreneuriat en éducation financière, Madame Hamdi a décidé de lancer une garderie pour enfant dans sa ville. De plus, elle a cru en elle-même et a participé à la compétition de WES, ou elle a gagné le premier prix du Sebikha, avec lequel elle réalisera enfin son rêve.

  • Sondés MASTOURI

La vente et l’achat, sont le cœur du commerce depuis un bail, c’est avec cet esprit que Madame Sondés MASTOURI a une boutique de commercialisation de prêt à porter au sein de sa ville. Ensuite, et après avoir participé aux formations WES entrepreneuriat et éducation financière  elle veut maintenant élargir son projet en produisant sa propre marque puisqu’elle est de formation nommé Chic. C’est pour ces raisons qu’elle a déposé sa candidature au prix WES dans sa région, et a gagné le deuxième prix grâce à son esprit d’entreprendre.

ACG Sfax

  • Wafa BEN AYED

Wafa BEN AYED, une jeune femme ambitieuse et talentueuse, titulaire d’un certificat en entrepreneuriat du centre WES Sfax (ACG) a déjà lancé son projet nommé, Santé Sécurité Nature. Son projet consiste à vendre des nouvelles techniques qui protègent les êtres humains des risques qu’ils fassent face chaque jour. SSN est le fruit d’un long chemin de recherches, et de créativité, qui a permis à Madame Ben Ayed de remporté le premier prix dans sa région.

  • Salma CHERIF

Créations Coccinelle est un projet destiné à tous les Tunisiens, qui a été créé par Salma CHERIF, la gagnante du deuxième prix dans sa région. Sa boutique vise à répondre aux évolutions des comportements alimentaires du tunisien. Madame Cherif ne distribuera que des articles fins, uniques utilisable de notre vie quotidienne avec une touche artistique traditionnel. La gagnante est diplômée du centre WES Sfax dans le domaine de l’entrepreneuriat.

  • Siwar FEKI

Joindre l’utile à l’agréable, est une règle que Siwar FEKI – jeune diplômée WES en entrepreneuriat – suit dans sa vie professionnelle. En effet, cette dernière est concrétisée par le projet nommé, Chaîne & Trame, sujet de candidature déposée par Madame Feki et qui vise à créer des produit à la fois traditionnels et modernes. Elle aimerai bien élargir son entreprise en achetant de la matière première et aménageant son local. Madame Feki a remporté le troisième prix WES.

Optima Syphax Sfax

  • Lilia GARGOURI

Lilia GARGOURI, une femme ambitieuse et créative, titulaire d’un certificat en entrepreneuriat, l’éducation financière et en leadership du centre WES Sfax. Elle a son projet dans le secteur médical et il s’agit d’un laboratoire d’analyses médicales. Madame Gargouri croit vraiment que le prix WES lui permettra de financer l’achat d’un appareil pour l’extraction et l’amplification de l’ADN afin d’introduire la biologie moléculaire dans son laboratoire déjà existant, et de pouvoir ainsi faire des analyses plus pertinentes dans le domaine de la virologie et de la parasitologie. Madame Gargouri a remporté le premier prix sans sa région.

  • Hajer FOURATI

Hajer FOURATI, une femme ambitieuse et créative, titulaire d’un certificat en entrepreneuriat, en éducation financière et en leadership du centre WES Sfax. Elle veut commence son projet dans le domaine de l’impression. Madame Fourati croit vraiment que le prix WES lui permettra de passer de l’informel au formel, et ce en commençant son projet réellement et en louant un local dans-lequel elle exercera ses activités. Elle a remporté le deuxième prix sans sa région.

  • Rania BOUCETTA

Rania BOUCETTA, une jeune femme ambitieuse et talentueuse, titulaire d’un certificat en entrepreneuriat, en éducation financière et en médias sociaux du centre WES Sfax. Elle veut lancer son projet nommé, RANNOUCHETTE déco-design. Madame Boucetta, croit vraiment que le prix WES lui permettra de réaliser son rêve, en lui donnant l’opportunité de lancer son propre projet. Madame Boucetta a remporté le troisième prix dans sa région.

NOUR Sousse

  • Sonia HOURABI

Sonia HOURABI, a remporté le premier prix de WES Sousse suite à sa candidature déposée dont le sujet est son projet nommé Let’sFly qui est spécialisé dans l’apiculture. Il s’agit d’une activité où se rencontrent encore aujourd’hui des méthodes ancestrales comme la récolte du miel par pressage des rayons, mais aussi des méthodes modernes comme l’extraction par force centrifuge. Madame Hourabi, la diplômée WES, a participé dans les formations de l’entrepreneuriat, l’éducation financière et le leadership tout en ayant l’intention de moderniser son activité, à travers sa participation à la compétition WBA.

  • Souad BOURAOUI

La jeune créatrice Souad BOURAOUI, diplômée en tous les modules du programme WES. Suite à sa participation au programme, elle voudrait commencer son projet dans le domaine de la couture et la borderie, ensuite elle s’est présentée au centre WES pour participer à la quatrième édition de la compétition. Douée et ayant un grand potentiel, Madame Bouraoui a pu remporter le deuxième prix afin d’élargir son activités en achetant une machine intelligente de borderie.

NOOR Tataouine

  • Samia BENGAIED

Le réflexe de Samia BENGAIED face à la nature environnementale de sa région fait d’elle une lauréate WES. En effet, la diplômée WES en entrepreneuriat, leadership et éducation financière a l’idée de lancer le projet nommé Les Roses qui consiste en la création d’une entreprise spécialisée dans tout ce qui est plantes et roses afin de protéger la ville de la désertification et au même temps embellir sa région. Suite au premier prix, elle pourra enfin lancer son projet et réaliser son rêve.

  • Asma BELHAJ

La jeune créatrice Asma BELHAJ, diplômée en entrepreneuriat du programme WES dote d’une forte volonté de lacer son propre projet dans le domaine de la couture et la borderie, par conséquent elle s’est présentée au centre WES pour participer à la quatrième édition de la compétition. Douée et ayant un grand potentiel, a pu remporter le deuxième prix afin de lancer son projet et de commencer son marketing.

  • Raja CHEMLALI

Dans le but de valoriser et moderniser les produits traditionnelles du SUD Tunisien, madame Raja CHEMLALI – diplômée du WES en entrepreneuriat-, s’est inscrite à la compétition et a pu remporter le troisième prix dans sa région. En effet, Madame Chemlali dote d’une expérience de plus que 15 ans dans ce domaine et elle résiste à la concurrence et l’usinage de ces activités, et elle compte dépenser la somme gagné dans l’amélioration de son bureau.

La Ruche Tozeur

  • Selma SELMA

Madame Selma SELMA, une dame tunisienne qui a participé dans la formation WES entrepreneuriat et education financière a toujours rêvé d’avoir son propre projet. Son idée de projet et de lancer un commerce de détail de proximité de denrées alimentaires mais distribue également une diversité de produits sans rapport avec l’alimentation. Madame Selma est très ambitieuse avec un esprit d’entrepreneuriat qui lui a permis de gagner le premier prix dans sa région.

  • Awatef SAAD

La haute couture a récemment très évolué en Tunisie, et plusieurs femmes travaillent dans ce domaine dont Madame Awatef SAAD, qui partage avec Madame Selma Selma le premier prix.
Madame Saad, est diplômée en Entrepreneuriat, education financière et medias sociaux du centre WES Tozeur, et veut élargir son atelier de couture, sa clientèle et ses produits. Par conséquent, elle s’est présentée en tant que candidate pour avoir le prix de WES dans sa région.

TAMSS Tunis

  • Ghada LAKHDHER

Ghada LAKHDHER, une jeune femme qui fait partie d’une équipe qui a l’intention et la forte volonté de lancer leur propre projet. Ce dernier consiste en un site web, nommé PIXIE, donnant des astuces et des conseils aux femmes au sein de leurs vies quotidiennes. Madame Lakhdher a participé à la formation de l’entrepreneuriat dans le centre WES TAMSS, et a gagné grâce à ces compétences et ses talents le premier prix dans la région de Tunis.

  • Sonia CHAABOUNI

Sonia CHAABOUNI, une jeune diplômée du centre WES TAMSS en entrepreneuriat niveau deux, voulais lancer son propre projet dans le domaine de la restauration. En effet, ce qui fait de ce projet diffèrent est la formule qui mélange entre la restauration et la marine (un restaurant bateau) nommé Panorama et que tous l’équipage sera constitué uniquement de femmes. Ses ambitions lui ont permis de remporter le deuxième prix WES à Tunis.

  • Boutheina BOURAOUI

Bouthaina BOURAOUI, une jeune créatrice tunisienne diplômée WES TAMSS en entrepreneuriat et éducation financière. En s’inspirant du patrimoine et de l’héritage tunisien, madame Bouraoui a comme but d’élargir sa gamme de produits, et d’aller vers le marché international afin de trouver de nouvelles opportunités et de nouveaux marchés. Sa nouvelle collection et ces approches de créativités sont devenues des références dans le monde des bijoux. Madame Bouraoui, a remporté le troisième prix dans le gouvernorat de Tunis.

ADDCI Zarzis

  • Fathiya LEMSSAMA

La volonté de Fathiya LEMSSAMA, lui a permis de penser à une forme d’entreprise solidaire qui n’est pas très fréquente en Tunisie, soit un groupement d’intérêts économiques (GIE). La diplômée WES dans l’entrepreneuriat, leadership, entreprise basée à domicile, et médias sociaux, a lancé suite à sa participation au programme une entité qui regroupe les femmes artisanales dans le secteur de fabrication des produits en jonc consiste a valorisé ce type de produit. Ce qui permet une commercialisation facile des produits par la participation aux foires. La jeune entrepreneure a remporté le premier prix dans sa région.

  • Moufida FATTOUCH

Moufida FATTOUCH, une jeune diplômée qui s’est intégrée au programme WES et qui a suivi des formations dans l’entrepreneuriat, leadership, entreprise basé à domicile, et médias sociaux. Madame Fattouch, a eu l’idée d’élargir son entreprise qui est spécialisée dans la commercialisation des accessoires décoratifs des salles de bain et des cuisines (tout ce qui est mosaïque, faïence) et vise à élargir son marché et sa clientèle. Elle est la gagnante du deuxième prix dans sa région.

  • Sana BOUAICHA

La Coquette est un projet destiné aux femmes, qui a été créé par Sana BOUAICHA, la gagnante du 3éme prix dans sa région. Son centre d’esthétique, est dédié à la beauté et à la remise en forme des femmes de sa région. Madame Bouaicha a participé à plusieurs formations au Centre WES de Zarzis tel que l’entrepreneuriat et le leadership dans le but d’élargir à la fois ses connaissances et son projet. Par conséquent, elle a participé dans la compétition WBA, et a eu la chance de remporter le troisième prix dans sa région.

Les laureates de la deuxième série

Le Programme WES a le plaisir d’annoncer les 21 femmes entrepreneurs Tunisiennes qui recevront la deuxième série de Business Awards WES. Les profils des lauréates du Business Award WES sont répertoriés par centre WES:

Association de Continuité des Générations (ACG), Sfax

  • Dalel DERBEL – Lab Complement

Dalel est un ingénieur en Génie Biologique. Sa créativité et son désir d’utiliser son savoir pour le bien de la société, l’ont motivé à devenir une entrepreneure. Elle a créé sa propre société du nom de « Lab Complement » qui est spécialisée dans la vente de molécules à haute valeur ajoutée pour usage pharmaceutique, alimentaire et cosmétique. Les fonds du prix WES l’aideront à créer un site internet et à promouvoir son premier produit « Tunioleuropein », une molécule thérapeutique obtenue suite à une extraction liquide à partir de feuilles d’olivier.

  • Nihel REJEB – Aromessence

Suite à ses études et avec l’encouragement de sa famille, Nihel a décidé de travailler à son compte et devenir une entrepreneure. Nihel utilise sa passion pour la nature à travers son entreprise qui produit des huiles essentielles, eaux florales et huiles de massage. Ses produits, 100% naturels, ont un usage cosmétique et pharmaceutique. Avec les fonds du prix WES, elle compte acheter des matières premières en gros. Les produits créés sont destinés à l’exportation.

  • Noura DJEBBI – Noor Design

Noura avait une vision pour un projet et voulait avoir sa propre agence de conseil en communication et publicité donc elle établit une entreprise à domicile, un concept qui n’est pas vraiment développé et reconnu en Tunisie. Noura souhaite élargir son marché et avec les fonds du prix WES, elle va intégrer une ligne d’objets de décoration qui peuvent être personnalisé.

Association pour le Développement Durable et la Coopération Internationale (ADDCI), Zarzis

Auiti RAJA – Centre de Beauté

Avec à son extensive expérience dans le domaine esthétique, Auiti a décidé qu’il était temps de se mettre à son compte et devenir une entrepreneure indépendante. Avec les fonds WES, elle souhaite élargir son entreprise qui se concentre sur le bien-être à travers divers services esthétiques. De plus, elle désire aider sa région économiquement en employant des chômeurs.

  • Nadia SAHBANI – Espace Lina pour Robes de Mariage

Nadia a 15 ans d’expérience dans le domaine de création de robes de mariées, soirées et vêtements pour enfants. En 2006, elle a organisé un défilé de mode qui a été télévisé. Avec les fonds WES, elle va accroitre son stock en matière première afin de répondre à la demande pour tenues d’été.

  • Moudifa RHOUMA

Avec un diplôme de technicienne en électricité et une expérience dans le domaine des nouvelles technologies, Moufida a décidé de conquérir le domaine des affaires et lancer son projet de services informatiques et bureautiques. Pour consolider son projet elle a besoin de se procurer deux ordinateurs, deux bureaux et un scanner. Les fonds WES lui serviront pour financer une partie de ses achats.

Association de Développement Gafsa Sud (ADGS), Gafsa

  • Torkia SAIDI – Société Solidarité

Torkia a lancé son entreprise il y a plus de 10 ans maintenant et souhaite s’établir à l’échelle nationale et internationale. Elle se spécialise dans le tissage de pièces murales décoratives. Avec le prix WES, elle pourra élargir son entreprise et offrir un plus grand nombre de sélection pour ses murales.

  • Nedia AOUNE – Société Hayet Design

Nedia a appris le métier de tissage de Margoum, un tapis traditionnel de Gafsa, à un très jeune âge. Avec 22 ans d’expérience dans ce domaine, elle compte élargir son commerce et utiliser le prix WES afin d’acheter plus d’équipements et de matière première.

  • Dahbia KHELIFI

Dahbia a plus de 20 ans d’expérience dans la création de Margoum, un tapis traditionnel. En plus des Margoums, elle a aussi commencé à fabriquer des meubles et créer des rideaux. Le prix WES lui permettra d’acheter ses matières premières en gros.

Association NOOR pour le Développement Humain, Sousse

  • Basma KOURAYCHI

En plus d’un diplôme professionnel en textile, Basma à 10 ans d’expérience dans le domaine de la confection. Il y a 2 mois une organisation de charité lui a offert une machine à coudre pour démarrer son projet à domicile. Le prix WES sera une opportunité pour acheter une autre machine et de la matière première.

  • Toffaha HAMDI

Toffaha va utiliser ses 17 ans d’expérience dans le domaine de tatouages pour lancer son propre projet de production d’articles de tatouage. Le prix WES va lui servir pour acheter de la matière première et ajouter des nouvelles techniques afin d’atteindre un plus grand public.

  • Sarra OBAYA

Depuis 5 ans Sarra produit à domicile des pâtisseries traditionnelles comme la “Bessisa Tunisienne”. Grâce à une demande croissante, Sarra a besoin d’acheter plus de matière première. Le prix WES, lui permettra d’acheter cela en large quantité ce qui réduira le coût par unité.

Association Optima Syphax, Sfax

  • Hela MEZIOU

Hela est diplômée en commerce et possède sa propre entreprise qui e spécialise dans la décoration. Après une période de travail dans le secteur informel, Hela cherche à restructurer son projet. Son objectif est d’améliorer sa production et diversifier les produits pour toucher un plus grand public. Le prix WES lui aidera pour lancer une campagne publicitaire, élargir sa gamme de produits.

  • Amel KHEMAKHEM – Céramista

Après un parcours universitaire, Amel a obtenu son master en beaux-arts. Il y a un an, elle démarrait l’aventure Céramista dans la région de Sfax. Son rêve : de faire du coffret cadeau en céramique une véritable création. Amel cherche à promouvoir son produit à travers les réseaux sociaux et en participants aux foires à l’échelle locale. Les fonds WES lui permettront de développer son activité à travers l’achat de matière première pour pouvoir satisfaire une demande croissante.

Hana CHAARI –Paradise School  
Avec une longue expérience dans le domaine de la formation en langue anglaise, Hana veut lancer un centre de formation dans la région de Sfax. Elle a déjà décroché un crédit de la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS) afin d’acheter l’équipement nécessaire pour commencer son entreprise. Les fonds WES lui serviront à se faire connaitre au public à travers une campagne publicitaire.

Tunisian Association for Management and Social Stability (TAMSS), Tunis

  • Afef ABDELWAHED – Paramed Plus

A travers son entreprise, Afef souhaite exploiter ses connaissances en biologie et biotechnologie tout en aidant ses clients grâce à son service médical à domicile. Les fonds WES l’aideront à lancer son entreprise et à étendre sa clientèle.

  • Saoussan REBAII – Mazélet El Barka

Saoussan veut utiliser ses compétences professionnelles et de leardership pour créer un centre pour personnes âgées. Ce centre a pour but de promouvoir l’intégration des personnes âgées dans la communauté et avoir une vie active. Le centre, ouvert la journée, fournira des services santé, sociaux et de divertissement. Avec les fonds du prix WES, elle pourra lancer son centre et acheter l’équipement nécessaire à son ouverture.

  • Latifa CHANNOUFI – Palais de la Mariée

Avec plus de 6 ans d’expérience dans la confection de robe de mariées et une bonne base clientèle, Latifa est confidente que son entreprise sera prospère. Son seul obstacle est financier mais grâce aux fonds du prix WES, elle sera capable d’acheter le matériel nécessaire pour continuer sa passion.

Union National des Femmes Tunisiennes (UNFTK), Kairouan

  • Chadleya IDRISS – Toy Story

Animée par sa passion pour la nature, Chadleya a pu surmonter les difficultés qu’elle a rencontrées depuis son enfance. Elle a commencé à fabriquer les premiers jouets pour ses enfants en utilisant les déchets du bois ; une activité à travers laquelle elle a trouvé le plaisir de préserver la nature tout en appliquant le proverbe “rien ne se perd, tout se transforme”. Afin de concrétiser son rêve de lancer son propre projet de fabrication de jouets en bois, Chadleya a fait trois ans de recherche et de travail. Pendant ce temps, elle a pu développer ses compétences et inventer des jouets utiles qui impliquent l’enfant dans son environnement. Tout jouet qu’elle produit raconte une histoire d’où le nom de son projet “Toy story”. Les fonds WES l’aideront à financer une partie de sa compagne marketing et à créer un emballage personnalisé portant le logo et informations sur sa société.

  • Awatef SELMI – Toufa Haute Couture

Awatef a commencé sa carrière par la fabrication de tapis traditionnels avec sa famille. Pendant ce temps, elle a pu développer ses compétences dans le domaine du textile. Sa dernière expérience était dans une boutique de prêt à porter où elle a appris les techniques de négociation, d’achat et de vente. Awatef a une formation en modélisme et confection et veut lancer un projet en haute couture. Les fonds WES lui seront utiles pour diversifier ses circuits de distributions et participer à des foires et des salons d’expositions.

  • Chedlya BRIKI – Espace Chadou pour les Petites Filles

Chadliya a récemment suivi une formation en modélisme pour réaliser son rêve de devenir une femme d’affaire dans le domaine de la couture. Son projet “chadou pour les petites filles” sera unique de son genre à Kairouan. Elle veut créer des modèles de vêtements originaux pour filles qui prennent en considération le pouvoir d’achat des familles. Le prix WES va servir à lancer ses nouveaux produits.